La pente est un aspect crucial à prendre en compte lors de la conception de votre future allée. Comme vous pouvez le constater, pour déterminer les meilleures options de conception et préparer votre future allée, il faut étudier soigneusement la pente de votre propriété.

Selon le degré de la pente, divers facteurs doivent être pris en compte, comme la capacité à diriger l’eau de ruissellement pour prévenir l’érosion et les glissements de terrain.

En revanche, il est essentiel de bien connaître votre propriété pour pouvoir suivre les conseils et les recommandations des experts.

Quels matériaux faut-il utiliser pour une allée en pente ?

Pour construire une allée de jardin en pente, vous devez choisir les matériaux de construction en fonction de la finalité du chemin. Il est essentiel d’éviter l’érosion de l’allée et la perte de matériaux. Sur un terrain en pente, par exemple, le gravier seul n’est pas conseillé car il glisserait, mais ne vous inquiétez pas, vous pouvez utiliser des allées en gravier stabilisé pour un aspect identique avec une résistance et une durabilité accrues.

Dans l’ensemble, vous êtes libre de choisir vos matériaux (béton lavé, gravier stabilisé, pavés, etc.) à condition de faire vos recherches et de faire appel à un professionnel.

Réalisation d’une route en pente

On trouve fréquemment un garage dans une maison. Une allée est nécessaire pour le transport des véhicules. Elle doit être capable de supporter des poids importants et doit être solide pour ne pas plier sous la pression.

Choisissez des matériaux imperméables et drainants comme le béton désactivé, le gravier agrégé ou l’asphalte goudronné si l’allée est en pente. Ces substances permettent également de lutter contre les mauvaises herbes et de réduire l’entretien.

À lire aussi : comment-amenager-une-entree-de-maison-en-pente

Une allée et un chemin piétonnier

Une allée en pente doit avoir une surface solide et accessible par tous les temps. Une allée pour les piétons ou simplement pour la beauté est plus délicate. Pour les pentes raides, il convient d’empiler des pierres compactes pour bloquer les fondations.

Les dalles, les pas japonais, les briques de pavage ou simplement le gazon sont autant d’options. Ces matériaux sont également déterminés par l’impact visuel souhaité et le coût de cet élément.

Les matériaux utilisés dans les espaces extérieurs, notamment ceux dont l’allée est en pente, tiennent compte des facteurs suivants : la résistance du revêtement, le budget, l’esthétique et le type de chemin. N’hésitez pas à faire appel à des experts. Ils sauront identifier le décor minéral qui vous convient. Dans le même temps, consultez des paysagistes pour savoir quel type de décoration végétale doit lui être associé.

L’approche « terrasses et paliers » est une autre option.

Les niveaux sont formés à la suite de la construction de terrasses. Les limites des terrasses sont définies par des murets. Ils aident à soutenir le sol et à créer des zones planes. Il est préférable d’utiliser des pierres locales plutôt que des murs en maçonnerie. Elles offrent une perspective plus pittoresque et un aspect plus naturel au paysage.

Le patio est accessible par un escalier avec un matériau de type muret à la base. Il est possible de construire une allée gazonnée avec des marches en pierre ou en bois. Les dalles sont une option si le terrain n’est pas trop pentu et si le parcours n’est pas trop sinueux.

Des deux côtés du chemin, les mauvaises herbes poussent en fourré. Choisissez des plantes avec un système racinaire solide pour maintenir la terre en place. Les arbres, par exemple, retiennent l’eau pendant les précipitations. Choisissez des plantes résistantes à la sécheresse qui sont simples à cultiver et à tailler.