Pourquoi s’embêter à créer une allée extérieure structurée, coûteuse et longue à réaliser ? En revanche, une simple allée de jardin bon marché peut vous aider à économiser de l’argent, du temps et des efforts ! Vous pouvez être sûr qu’une allée abordable ne manquera pas d’attrait sur le plan esthétique.

En fait, les itinéraires que nous avons choisis pour vous montrer semblent être un élément naturel du paysage depuis toujours. Jetez un coup d’œil et choisissez le vôtre !

Allée gravillonnée

C’est la méthode la plus simple ! Pour commencer, tracez le contour de votre allée sur le sol. Avec une pelle, enlevez 15 à 20 cm de terre à l’intérieur de cette limite. Enlevez les grosses racines que vous trouvez et nivelez la terre avec un râteau. Placez un film géotextile sur le sol pour éloigner les mauvaises herbes et maintenir la forme de votre allée en gravier, puis répandez uniformément du gravier dessus. Le sol stabilisé est prêt à recevoir le gravier ; vous allez le répartir uniformément.

Veillez à ce qu’il y ait suffisamment de place pour que l’eau puisse s’écouler ! Il faut compter environ 60 euros par mètre carré pour le gravier, auxquels il faut ajouter la livraison et l’installation (entre 50 et 100 euros).

Avantage : prix abordable

Inconvénient : Vous devez être vigilant aux mauvaises herbes, et votre beau gazon sera gâché par les pierres.

L’évacuation de l’eau est une bonne idée à considérer.

Vous pouvez simplement suivre la pente naturelle de votre allée en gravier. Si vous souhaitez construire une allée sur un terrain plat, vous devrez créer une pente artificielle pour permettre à l’eau de s’écouler. Modélisez le fond de votre allée avec une pente maximale de 1 à 2 cm par mètre qui vous amènera à la zone de drainage souhaitée.

À lire aussi : Comment faire une allée de dalles ?

Béton désactivé

Des galets colorés sont utilisés pour rendre le béton plus attrayant. La construction d’une allée en béton désactivé est assez technique ; si vous n’êtes pas un bricoleur, contactez un professionnel. La réalisation d’un coffrage et la pose du béton seront suivies par l’utilisation d’une pelleteuse, qui coûte de 160 à 190 euros par mètre carré selon la surface.

Inconvénient : ne nécessite pas un temps de construction long.

Inconvénient : il devient glissant sous la pluie.

Béton coloré

Dans cet exemple, le béton est pulvérisé avec des colorants. Son coût est déterminé par la couleur choisie, qui varie d’environ 130 € par m2.

Inconvénient : simple à mettre en place.

Inconvénient : avec le temps, la couleur s’estompe.

Les pavés autobloquants ne sont pas seulement constitués de carreaux lisses.

Il ne peut être placé que sur du sable ou du ciment. A partir de 10 par m2.

Avantage : robuste et durable

Inconvénient : il faut du temps pour l’installer, et les mauvaises herbes peuvent le gêner.

Allée en enrobé

L’asphalte est un autre choix populaire pour le revêtement des allées. Il présente un aspect propre et ne nécessite aucun entretien. Sa durée de vie est d’environ 15 à 20 ans.

Les matériaux d’asphalte sont de plus en plus variés, la couleur, le drainage et la perméabilité gagnant en popularité.

Le coût d’une allée en asphalte varie de 35 à 60 euros par mètre carré, installation comprise.

Allée de jardin pas cher

Il est tout à fait possible de créer une allée de jardin esthétique et rentable ! Il suffit de choisir un matériau peu coûteux et écologique qui ne demande pas beaucoup d’efforts.

Le pas japonais est un type de pas qui consiste en des pierres plates posées tous les 60 cm (espacement des pas). Il est utilisé pour construire une allée moins fréquentée. Le pas japonais, comme son nom l’indique, consiste à découper une minuscule épaisseur sous chaque pas pour y déposer une couche de sable avant de caler la dalle. Un pas japonais simple coûte entre 10 et 30 euros.

Le paillis se présente sous différentes formes (écorce, copeaux de bois, ardoise), et il est utilisé dans différentes régions. Il apporte un toucher agréable et se marie bien avec les végétaux. Il est plus facile à poser que la pierre car il est moins lourd ! C’est une méthode peu coûteuse pour réaliser une allée. Cependant, avec le temps, il se dégrade et doit être remplacé tous les 2 à 5 ans. De plus, si l’eau s’accumule près du chemin et le rend tortueux, évitez d’utiliser le paillis !

Faire de la récupération !

Béton, carreaux de céramique, travertin, ardoise et divers autres matériaux peuvent tous être utilisés pour créer votre allée. Le recyclage des pavés vous fera économiser des centaines de dollars s’ils coûtent entre 30 et 45 EUR par m² !