Vous avez décidé de créer votre propre jardin, mais vous vous rendez compte que ce n’est pas aussi facile qu’il n’y paraît. Vous pouvez le faire vous-même si vous ne voulez pas engager un architecte paysagiste ou un paysagiste. Le secret est de savoir par où commencer.

Vous obtiendrez un aménagement paysager idéal pour votre jardin si vous suivez nos suggestions.

Faire un aménagements paysagers

Lorsque vous effectuez des travaux de terrassement ou de maçonnerie paysagère, il est essentiel de faire approuver vos plans. Les étapes ne sont pas affectées par la conception et la mise en œuvre.

Le plan d’aménagement

Commencez par dessiner un plan : les paysagistes professionnels commencent généralement par là.

Pour la première étape, une idée approximative suffit car elle servira de base à votre effort. Elle vous donnera une indication de la taille de votre jardin et de la manière de l’aménager. Créez ensuite un dessin à l’échelle avec les mesures précises de votre jardin, les voies de circulation, le type de sol et son orientation. Ces deux dessins seront utilisés pour élaborer votre plan de conception d’espace vert. Ce dernier schéma est destiné à être une « photo » de votre futur jardin.

Vous pouvez obtenir un logiciel gratuit d’aménagement paysager sur Internet pour vous aider à réaliser vos plans de jardin.

 Faire une liste de vos besoins et vos objectifs

Vous aimez être dehors dès que le temps le permet ? Vous dînez al fresco, vous avez souvent des invités dans votre jardin ?

Avez-vous des enfants ? Quel âge ont-ils ? Une aire de jeux serait bénéfique s’ils sont encore jeunes.

Voulez-vous construire une piscine, un spa, un étang, ou autre chose ? Un petit étang à poissons ?

Réaliser et aménager l’espace

Faites un croquis de vos besoins, en ajoutant les éléments qui vous semblent essentiels, après les avoir énumérés. Par exemple, un patio pour manger, une pelouse, une aire de jeux pour les enfants, etc.

Pour tirer le meilleur parti de votre espace de vie limité, trouvez un équilibre entre le végétal et le minéral.

Prendre en compte la source d’eau

Pensez à la source d’eau car vous en aurez besoin pour arroser vos plantes. Avez-vous envisagé un arrosage intégré pour vos potagers ou un arrosage automatique pour votre pelouse ? Dans tous les cas, la disponibilité de l’eau doit être simple d’accès et de déplacement.

De même, vous pouvez construire une cuisine d’été qui a accès à l’eau.

Mettre en valeur l’existant naturel

Faites de votre vision une réalité en étant innovant et en laissant votre créativité s’exprimer. N’oubliez pas d’inclure les éléments existants que vous conserverez, ainsi que les axes de circulation et les aires de stationnement. Vérifiez ensuite que tout s’intègre bien dans votre jardin. Si quelque chose ne convient pas, vous devrez le changer. Certaines maisons anciennes peuvent comporter des murs en pierres sèches qui doivent être mis en valeur dans un aménagement.

À lire aussi : Comment faire une allée devant la maison ?

Choisir ses plantations

Il est maintenant temps de considérer les plantes en fonction du climat de votre région et de la direction dans laquelle vous allez planter votre jardin.

La première zone est la zone d’ombre, qui comprend des plantes adaptées. Vient ensuite la zone ensoleillée. Tenez compte du vent le long de la côte, surtout en Provence où il peut être fort. Vous préserverez vos plantations du vent dans l’est de la France.

Les haies peuvent être utilisées pour définir les différentes sections de votre espace. Renseignez-vous sur les plantes indigènes qui conviennent à vos conditions de sol. Renseignez-vous sur la croissance des plantes que vous choisissez afin d’éviter un feuillage excessif sur votre végétation.

La palette de couleurs peut être aussi élaborée ou basique que vous le souhaitez, à une exception près : à l’intérieur de chaque zone, vous pouvez travailler par teinte. Vous pouvez également créer un jardin monochrome si vous préférez la sobriété et un aspect zen, ou une éruption de couleurs pour un jardin de style campagne anglaise.

Aménager, en prenant compte de l’espace

Si vous ne disposez que d’un petit jardin, évitez les grands arbres et créez des zones séparées pour donner une impression d’espace. Une place avec un banc ou deux petits fauteuils sous un treillis, quelques beaux pots en céramique plantés d’arbustes ou de fleurs, par exemple. Avec des plantes grimpantes pour habiller un mur, un pas japonais ou une terrasse en bois qui complète le design, tirez le meilleur parti de votre espace. Évitez les ornementations excessives telles que les statues, les meubles de jardin géants, etc.

Si vous avez moins de temps à consacrer à votre jardin, choisissez des plantes qui demandent peu d’entretien.