Une allée ajoutera plus de structure à votre paysage en reliant une zone du jardin à une autre. Les allées vous aideront à créer des zones de pelouse distinctes. Bien que la construction d’une allée en dalles dans votre jardin puisse être coûteuse, elle en vaut la peine. La dalle a également une longue durée de vie et des besoins d’entretien minimes.

Matériaux nécessaires

Le pavé est un élément clé du projet. En effet, ce sont les dalles que vous placerez sur l’allée qui fourniront l’effet fini.

Différents types de matériaux peuvent être utilisés pour créer un dallage. Vous avez les options suivantes en ce qui concerne les dalles : dalles en pierre naturelle, dalles en granit, dalles en béton, dalles en ardoise et dalles en bois.

En général, si l’on construit une allée, les pierres doivent avoir une épaisseur d’au moins 10 cm, tandis que si l’on construit une allée, elles doivent avoir une épaisseur d’au moins 5 cm. Pour obtenir la meilleure option, vous devez tenir compte de l’usage prévu pour le pavage de l’allée. Les dalles d’ardoise ne sont pas recommandées pour une allée car elles se décomposent rapidement.

Préparation à faire

Une allée de 150 cm de large doit être utilisée si elle doit mener du portail à l’entrée principale de la maison. Une allée de 90 cm de large est amplement suffisante si elle sert de lien entre deux emplacements du jardin. Si vous souhaitez border l’allée de plantes, ajoutez quelques centimètres supplémentaires.

La mise en forme

Une allée en dalles est généralement droite puisque son but premier est de tracer un itinéraire prédéterminé. Les dalles sont souvent carrées ou rectangulaires, il est donc difficile de construire un chemin incurvé. Rien ne vous empêche de faire fabriquer des dalles sur mesure qui s’adaptent mieux à votre terrain.

Vous devez jalonner les dimensions de l’allée avec des poteaux tous les 2 ou 3 mètres, comme le montre la figure 16-10. Ensuite, vous les réunissez à l’aide d’une ligne.

Décaissage, et creusage

L’allée doit-elle passer sur la pelouse ? Vous devez tondre la pelouse avant de poser le pavage.

Creusez la zone désignée de la surface à une profondeur de 10 cm. Vous pouvez utiliser n’importe quel outil avec lequel vous êtes le plus à l’aise pour cette opération.

Pour une allée large, il faudra creuser deux fois plus loin et poser un matériau périphérique d’une dizaine de centimètres de profondeur. Ce matériau, qui est composé de sable et de gravier, servira à maintenir la route ouverte. Pour l’allée, un engin de terrassement motorisé sera nécessaire. Compactez bien la terre à la fin avec une dameuse.

Le film géotextile

Installez la bordure de l’allée dès que le bac à sable est prêt. Si vous en avez un, étendez une toile horticole perméable au fond de la petite tranchée. Cela empêchera les mauvaises herbes de pousser entre les dalles. Vous pouvez également utiliser une toile géotextile, qui existe en différentes tailles et doit être agrafée pour ne pas être affectée par les conditions du sol.

À lire aussi : Comment aménager une entrée extérieure de maison ?

Remplissage de la fouille

Ne remplissez la fosse de sable que si cela est nécessaire. Veillez à ce que l’épaisseur du sable ne dépasse pas 5 cm. Assurez-vous que la surface est parfaitement plane à l’aide d’un niveau. Il suffit de placer deux chevrons au bord de l’allée et de passer une longue règle en travers.

Il convient également de noter que si votre allée n’a pas de pente, elle doit au moins être légèrement inclinée afin que l’eau de pluie ne s’accumule pas sous les tuiles. En principe, une inclinaison minimale de 1 à 2 cm vers l’extérieur devrait suffire pour laisser l’eau s’écouler.

Enlevez les chevrons et vous avez terminé. Il ne vous reste plus qu’à poser les carreaux.

La pose des dalles

Si vous travaillez seul, commencez le pavage d’un côté de l’allée pour vous faciliter la tâche. Avec le maillet en caoutchouc, calez chaque pièce dans le sable. Avant de poser le dallage, il faut appliquer une couche de mortier sur la dalle humide. Après avoir posé une rangée de dalles, vérifiez la planéité et continuez si nécessaire.

Les dalles sont maintenant en place, mais pas encore complètement connectées. Il faudra ensuite les relier entre elles.

Répandez du sable fin entre les interstices des dalles pour obtenir une allée lisse. Compactez le sable en l’humidifiant et en répétant la procédure jusqu’à ce que tous les joints soient remplis et que le sable soit au même niveau que les carreaux.