On est beaucoup moins conscient de tout l’équipement nécessaire pour évacuer les eaux usées de sa maison si on a l’habitude d’ouvrir le robinet de la salle de bain et de faire couler l’eau de la douche. L’importante tuyauterie installée dans les souterrains nécessite parfois quelques modifications afin de se raccorder au réseau d’évacuation. Dans cette situation, il est indispensable de disposer d’une pompe de relevage, outil servant à extraire les eaux chargées, claires, usées ou pluviales.

Comment l’eau peut-elle s’échapper d’une maison ?

Il est important de réfléchir au fonctionnement du système d’évacuation d’eau d’une maison avant de discuter de la pompe relevage. Il peut être intéressant de s’intéresser aux installations cachées destinées à améliorer notre quotidien car nous oublions fréquemment la tuyauterie installée dans nos sous-sols. Le système d’extraction d’eau permet de maintenir une maison au sec, d’empêcher la formation de condensation et d’empêcher la dégradation de la qualité de l’air.

A noter que pour les eaux pluviales, l’évacuation se fait à la fois par les gouttières et par la tuyauterie souterraine. Ainsi, deux catégories d’eaux évaporables peuvent être distinguées :

  • Une différenciation est faite concernant les eaux usées selon leur lieu de production. De ce fait, l’eau provenant de la cuisine, des machines et de la salle de bain est appelée « eau des ménagères » ou « eau grise ». On dit qu’ils sont les moins polluants. Au contraire, l’eau des toilettes est appelée « eaux noires » ou « eaux vannes« .
  • L’eau de pluie est collectée par des systèmes de gouttière installés le long du périmètre extérieur des maisons. Ce dispositif permet une évacuation efficace de l’eau lors de fortes pluies et évite l’engorgement des murs. Il est certainement viable de récupérer l’eau de pluie pour l’entretien du jardin.

Le plus souvent, les réseaux d’évacuation d’eau de chaque ménage sont reliés au système de collecte d’eau de sa communauté via une voie publique. Une fois collectée, l’eau est amenée pour être traitée dans une station d’épuration. Il existe deux systèmes d’évacuation d’eau distincts que chaque résident utilise selon son lieu de résidence :

  • Un réseau unique : un réseau unique est ce que l’on appelle le « tout-en-un ». Il s’agit d’un collecteur unique qui collecte à la fois les eaux usées et enterrées.
  • Le réseau ségrégué : dans ce cas, les eaux traitées et non traitées ne sont pas traitées par le même collecteur.

La seule option disponible pour les propriétaires est de se conformer à la méthode d’évacuation obligatoire de la communauté. Cependant, certains foyers ont leur propre réseau individuel, qui dirige l’eau de pluie vers un fossé commun ou un système d’irrigation de jardin.

Pompe de relevage : rejoignez le réseau d’évacuation

L’installation d’une pompe de vidange est indispensable si l’on a une habitation éloignée du réseau d’évacuation. Comme son nom l’indique, il élèvera le niveau des eaux usées ménagères afin qu’elles puissent être envoyées au système d’irrigation. Il existe de nombreux types de pompes disponibles pour aspirer, éliminer et rediriger l’excès d’eau, qu’elles soient pluviales, chargées ou souterraines.

Il faudra choisir une pompe de relevage à eau lorsque l’eau contient beaucoup de particules solides. Ils sont équipés de lames qui leur permettent de désagréger les matériaux qui pourraient obstruer la plomberie et contaminer l’eau. L’utilisation principale des pompes souterraines à vide est d’éliminer les eaux claires (sans solides), telles que l’eau de piscine. En ce qui concerne l’utilisation de l’eau, ils interagissent principalement avec les eaux grises provenant des toilettes.

A lire aussi : comment réussir ses travaux de rénovation ?

Drainage de la maison : comment éliminer l’eau souterraine ?

Il y a de fortes chances qu’une maison connaisse un jour des problèmes d’infiltration d’eau si elle est construite sur un sol de type argileux ou si elle est située sur une pente. Sur les murs extérieurs de la maison, l’eau s’accumule et présente un risque d’accumulation d’humidité, d’odeurs désagréables et, avec le temps, de détérioration importante des murs.

Le drainage est le moyen le plus efficace pour réduire les risques de remontées d’eau. Il existe deux types de drainage différents :

  • Le drainage intérieur
  • Evacuation externe

Actuellement, l’option la plus populaire est le drainage extérieur. Le simple fait d’installer une fosse ou un puisard autour de la maison permettra de récupérer l’eau de pluie et de la diriger vers le réseau d’évacuation. Lorsqu’il n’est pas pratique d’utiliser un drainage extérieur, un drainage interne est utilisé à la place.

Elle consiste à aménager une tranchée contre les murs de la maison pour recueillir l’eau à l’aide d’un drain ou d’une pompe de relevage. Mieux vaut envisager un système de drainage avant de construire la maison si vous ne voulez pas faire face à des problèmes d’infiltration d’eau importants. Avant de commencer quoi que ce soit et de risquer de créer une tranchée au mauvais endroit, il est préférable de contacter un professionnel.